Enregistrement (première partie) » La conspiration

 Enregistrement (première partie)

20/9/2012

Confidential

 

Traduction de l'enregistrement de Josef Bloch, historien en chef de la famille Weizmann (première partie)

 

Bonjour M. Harrison,

Pour des raisons de sécurité, vous avez entre les mains un document audio. Il est important de savoir que vous pouvez détruire l’appareil que vous avez entre les mains en tout temps. En gardant enfoncer pendant 3 secondes les deux boutons blancs de l’appareil, cela effacera l’enregistrement et brûlera les circuits. Lorsque que vous aurez écouté cet enregistrement, détruisez l’appareil.

On m’a demandé de vous raconter une histoire M. Harrison. Vous excuserez la structure et le coté souvent académique de ce document mais mon patron m’a demandé de le produire ce matin suite à l’assassinat de la mère de votre fils et de votre collègue.

Je suis sûr que ces événements vous ont bouleversé. Même si je suis heureux de partager le travail d’une vie, ce que vous allez entendre va sans doute vous bouleverser davantage.

En effet, ce matin, le tueur s’est trompé de cible. Il cherchait à vous tuer. À ce que je crois comprendre, votre collègue est arrivé chez la mère de votre fils à votre demande avec une voiture de services de la NASA, votre employeur : cela a confondu le tueur.

Qui voulait vous tuer et pourquoi voulait-il le faire?

Il n’est pas facile de vous expliquer cela en un paragraphe. Il faut revenir dans un lointain passé afin de comprendre ce qui vous arrive.

Je crois qu’il est d’abord de mon devoir de me présenter. Je suis Josef Bloch, historien en chef de la famille Weizmann. Avec un peu de chance, c’est moi qui vous ai remis cet enregistrement en main propre. Depuis maintenant 40 ans, je travaille dans une petite bibliothèque de huit mètres par douze. Ne cherchez pas cette bibliothèque. Elle est enfouie dans le sol et son contenu serait immédiat détruit en cas d’intrusion. J’ai des dizaines de collaborateurs à travers le monde. Mon objectif est de connaître l’histoire passée et présente des membres des diverses familles et d’identifier, si possible, les personnes de talents. Mes collaborateurs ne connaissent pas mes objectifs : ils ne me connaissent même pas. Internet est notre seul lien.

Avant d’entendre une toute petite partie de l’histoire des 150 dernières années vues d’un autre point de vue dont votre histoire personnelle et l’histoire de votre fils, il faut que je vous parle de la notion de ‘talent’. Il n’est pas facile de comprendre le sens du mot ‘talent’ car il va bien au-delà du sens conventionnel du terme.

Depuis toujours, chaque personne a été dotée d’un certain nombre de talents. Bien sûr, on pense d’abord à l’intelligence mais se limiter à cela serait une erreur. Le talent est une façon de communiquer, d’influencer et/ou de contrôler autrui. Les talents sont très variés. Je ne vous parlerai pas des talents musicaux ou athlétiques mais de talents moins connus.

Il y a des gens qui ont des auras. Une personne ayant un aura positif est perçue à la fois comme importante et bonne. Cette perception de l'entourage encourage l'aura positif à agir avec bonté. Mère Theresa est ici l’exemple parfait. Par ailleurs, une personne ayant un aura négatif est perçue à la fois comme importante et mauvaise. Cette perception de l'entourage encourage la personne concernée à agir avec méchanceté. Nous avons ici tout de suite en tête un chef de gang de rue.

Il y a des gens qui ont facilement une influence sur les autres, d’autres qui ont de la facilité à dominer les autres; il y a des gens qui ont du talent pour contrôler les foules (pensons à Hitler!); il y a des gens tellement intimidant qu’il vous empêche de réussir quoi que ce soit; il y en a d’autres qui savent ‘voir’ le talent chez les autres… Et il y a tellement d’autres talents!

Ces talents sont innés, sont souvent héréditaires, et peuvent, avec la pratique et l’expérience, se développer considérablement. Vous êtes-vous reconnu M. Harrison? Vous êtes un homme talentueux vous savez et même un être unique bien que vous ne le savez pas encore! Cherchez, cherchez M. Harrison… Mais je m’égare : tout deviendra plus clair d’ici quelques minutes.

Excusez-moi de cet aparté. J’ai rarement l’occasion de dire ce que je sais et il y a tant à dire!

 

Category : Enregistrement | Write a comment | Print

Comments

| Contact author |