Enregistrement (seconde partie) » La conspiration

 Enregistrement (seconde partie)

20/9/2012

Confidential

 

Traduction de l'enregistrement de Josef Bloch, historien en chef de la famille Weizmann (seconde partie)

 

Lorsqu’on parle de domination, de contrôle des foules ou de perturber les autres, un sentiment vient augmenter considérablement l’impact de ces talents : la colère.

On sait maintenant que le cri (expression de la colère) vient augmenter la force d’un coup au karaté. On sait aussi, par expérience, qu’il est extrêmement difficile de se concentrer lorsqu’une personne près de nous ressent de la colère.

Parlons maintenant un peu de vous M. Harrison. Vous avez un talent particulier que je crois que vous avez déjà deviné un peu ce qu’il est. Dans notre jargon M. Harrison, vous êtes un annihilateur. En clair, vous supprimez temporairement les pouvoirs des autres par votre seule présence et, par le fait même, vous êtes imperméable aux talents des autres.

Mon travail est de connaître les gens de talent. Ne soyez donc pas surpris que je connaisse tout de vous M. Harrison. Revoyons certains événements de votre vie.

Votre tante Annie (au fait, ce n’est pas votre vraie tante) jouait très bien du piano sauf lorsque vous étiez à côté d’elle, n’est-ce pas?

Quel a été le principal reproche de toutes vos petites amies d’un jour? Elles perdaient leurs capacités en votre présence. Pourtant, vous avez tellement fait d’efforts pour les éblouir : toutes les lettres d’amour enflammées, la pratique de l’arbalète pour vous donner un air à la fois viril et romantique et tous les trucs de magie que vous avez mis au point ou appris n’ont jamais suffi. La première rencontre a toujours été fatale sauf dans un cas dont nous parlerons plus tard.

Des amis? De vrais amis? Aucun.

Vous avez connu une vraie colère 3 fois au cours des premières années de votre vie. À chaque fois, ce fut la catastrophe. Rappelez-vous que la colère déculpe la force de certains talents.

La première fois, C’était lors d’un examen : chaque élève de la classe a échoué l’examen sauf vous. Le ressac fut terrible. Chaque élève a senti que c’était votre faute. À partir de ce moment-là, les études se sont effectuées de la maison.

La deuxième fois, ce fut le vol (raté) de votre vélo. Terrible moment. Vous ne le comprenez pas encore. 4 garçons décident de partir avec votre bicyclette neuve. Vous les prenez sur le fait. Vous vous interposez, un vous frappe, c’est la colère. Ce fut terrible… un bataille mémorable. Vos adversaires ont perdu tous leurs moyens. Heureusement, aucun n’en est mort. Cela vous a marqué car peu de temps après vous avez transformé un poteau en métal pour tenir un ‘ARRET’ (symbolique non?) en une arme extrêmement dangereuse. Deux poignées protégées et des pointes affutées de chaque côté. Cette arme est toujours dans le coffre de votre voiture dissimulée dans votre sac de golf n’est-ce pas? Avouez que je suis bien renseigné pour un rat de bibliothèque!

La troisième fois, ce fut lorsqu’une nouvelle petite ami vous a largué au coin d’une rue passante. S’en était trop. Votre colère a éclatée. Ce fut terrible… un accident mémorable. 18 voitures impliquées, 3 morts. On aurait dit que tous les conducteurs avaient perdus leurs habilités en même temps. Même un sceptique comme vous avez alors compris que votre colère était pour quelque chose dans cette tragédie. Hasard ou résolution de votre part, vous avez mis votre colère en sourdine pour des années par la suite. Toute la colère accumulée a été relâchée périodiquement au fond d’un bois en frappant des arbres morts avec votre arme maison.

Vous possédez un talent M. Harrison mais vous êtes unique pour une autre raison...

 

Category : Enregistrement | Write a comment | Print

Comments

| Contact author |